/medias/image/7950566575b474e00d0e08.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

(A LIRE) Questionnement de début d'année...

Autres

-

07/02/2018

En début d’année, c’est vraiment le moment de se demander comment je soutiens mon association. Pour le savoir, il suffit de cocher la bonne case :

         Je n’en ai rien à cirer, avec mes relations et mon smartphone, je maîtrise très bien mes besoins.  

==> Dans ce cas tu ne liras même pas ces lignes. 

         Je n’ai pas pris le temps de m’en occuper. En fait je suis mal informé de ce qui se passe. 

==> Dans ce cas, réveilles-toi, peut-être que ta femme et tes enfants attendent aussi que tu sortes un peu le nez du guidon. 

         Je sais qu’il y a du nouveau à l’AIESME, qu’il y a aussi un nouveau site. J’ai même mis à jour mes coordonnées sur l’annuaire. Mais cotiser ne rentre pas dans mon budget et mes priorités. 

==> C’est bien, tu n’es plus un fantôme parmi les diplômés de l’ESME. L’annuaire grâce à toi devient plus fiable. Nous respectons tes priorités, mais peut-être changeront elles le jour où tu auras besoin de nos services. 

         Je suis dans la communauté, j’apprécie les efforts des bénévoles qui animent l’association, je paye ma cotisation annuelle. D’ailleurs, je suis en prélèvement automatique. Je me soucie de mettre à jour mes coordonnées quand il y a du changement me concernant. Je suis consommateur de services. 

==> On aime, on t’encourage à continuer, à nous faire progresser.

         Je suis dans le cas précédent, mais de plus bénévole actif. Je donne de mon temps à l’association et crois en son utilité dans notre société éclatée. 

==> On applaudit, on te soutient.  

Si tu as coché vers le haut, ce n’est pas grave, car tu gardes la maîtrise de changer de plan pour pouvoir cocher plus bas.

La question forte, c’est la différence entre « Concerné » et « Impliqué ». Pas clair? Pour mieux saisir, je prends l’exemple de l’omelette au lard : un plat, comme d’ailleurs l’association, que l’on peut aimer un peu, beaucoup, ou pas du tout. 

Dans l’omelette au lard, la poule est concernée, le cochon lui est impliqué (Le cochon est tué et cuisiné dans l'omelette. La poule qui a pondu les œufs n'est pas dans la poêle....et continue de picorer!).

Si tu es impliqué, tu es vraiment « dedans ».


228 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Autres

Les Sussus sont imaginatifs, vous pouvez les aider

User profile picture

Harold GUILLEMIN

07 juin

1

Autres

(BENEVOLE) Recherche chef de projet TRAIN

User profile picture

Yves VERDET

11 avril

1

Autres

(JNI 2019) C'est bientôt, des événements un peu partout ...

User profile picture

Yves VERDET

10 mars

aiesme.org