Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

L'emploi pendant la crise ?

Employabilité

-

14/11/2020

Gel des recrutements : les cadres qui s’en sortent malgré la crise !

RECRUTEMENTS 2020 – Entre -30 et -40% d’intentions d’embauches de cadres : c’est la baisse historique annoncée par l’Apec pour 2020 vs 2019, conséquence directe de la crise sanitaire. Mais comme toujours en temps de crise, certaines entreprises continuent de recruter tandis que d'autres gèlent leurs embauches. Quels sont ces 37 000 à 47 000 postes cadres épargnés par la crise ?  Qui sont ces entreprises qui recrutent au 4e trimestre ? Comment expliquer le phénomène des abandons de recrutement en cours de process ? Analyse de Cadremploi et éclairages de pro.


J’étais en ligne ce matin avec un client qui nous confie des postes dans les hautes technologies.  Au moment de raccrocher, il me disait : « Si vous m’en trouvez 10, j’en embauche 10  
Pour savoir quels sont les postes épargnés par la crise lire l'article de Cadre-emploi

Mais qu'est devenu le réseautage en 2020 ?

Depuis lundi, l’évènement C2 Montréal bat son plein. Mais ce haut lieu du réseautage invite cette fois les participants à se connecter, échanger et conclure des affaires en ligne...

Beaucoup de gens inscrits se cherchent un emploi. Or, actuellement, comment fait-on pour se faire voir ? Ce n’est pas pour rien qu’il y a un développement accéléré des technologies pour regrouper les gens en ligne en ce moment. Confie Jacques-André Dupont, président et chef de la direction de C2 International
De la pandémie a découlé un désir de connecter différemment ces derniers mois, selon M. Fauré. La relation a pris le dessus sur la transaction. Les entrepreneurs ont dû reconsidérer le type de personnes avec qui ils voulaient être en contact, également. « Il faut se rendre compte que toutes les relations ne sont pas égales », dit-il.

Lire l'article entier


Réseauter, la nouvelle compétence à maîtriser !

Le réseautage et le networking sont désormais devenus l’apanage des étudiants et des professionnels soucieux de multiplier leurs chances et de forcer le destin pour s’ouvrir des portes et s‘épanouir dans leur carrière. Mais où en sont les femmes exactement ? Ont-elles franchi véritablement le cap de s’investir dans des circuits pour créer, entretenir et développer les connexions avec leurs pairs et leurs aînés ? 

Les compétences seuls vecteurs de réussite ? 

L’héritage de nos sociétés pèse lourd. De nombreuses femmes pensent encore que la compétence et la légitimité technique suffisent pour évoluer. Or, rejoindre des cercles permet de casser « le plafond de verre », d’échanger, de s’inspirer des expériences passionnantes des autres, de dialoguer, de partager un vécu, des bonnes pratiques et constitue, in fine, une ouverture d’esprit salutaire pour éviter le syndrome de la ʺtête dans le guidonʺ. C’est aussi et surtout une occasion d’apprendre, de faire du business, de rompre son isolement et de saisir de nouvelles opportunités.

Lire tout l'article

174 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Employabilité

(NOUVEAU) CHOISIR SA VIE PROFESSIONNELLE : le Réseau PRIMAVERAS vous accompagne

photo de profil d'un membre

Yves VERDET

10 septembre

Employabilité

(JOBS) Se mettre à l'écoute du marché

photo de profil d'un membre

Gilles LEMARCHAND

05 décembre

Employabilité

(COLLOQUE) "Les Alumni, acteurs de l'avenir" par la CGE (Confédération des Grandes Ecoles)

photo de profil d'un membre

Yves VERDET

01 août