/medias/image/7950566575b474e00d0e08.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Le sondage des jeunes générations réalisé par la JCE

Information générale

-

22/03/2017

L'association a missionné la JCE (Junior Conseil ESME) pour sonder les jeunes générations, les 5 promos d'étudiants et les dix dernières promotions de diplômés.
Avant la finalisation des réflexions sur la vision 2023 et des plans d'actions adaptés,  lors du congrès des bénévoles du 25 mars 2017, il était important d'avoir le point de vue des jeunes générations qui seront les acteurs de l'association à cet horizon.

 

Comme pour le sondage de l'été la participation a montré l'intérêt des Sussus pour notre association (393 sondages commencés soit 213 étudiants et 176 diplômés) et les résultats confortent, en les complétant, les résultats précédents.

Les étudiants :
1- Ils ne sont pas toujours conscients de l'existence de l'AIESME et encore moins de ce qu'elle propose. Une grande majorité ne sait pas qu'il y a un nouveau site web et n'a donc pas activé son compte. De plus, la majorité ne sait pas qu'ils cotisent à l'association.
2- Ils ne voient pas l'utilité d'activer leur compte
3- Les rubriques du site qui leur semblent pertinentes sont d'abord l'annuaire, la carrière puis les activités et l'agenda. Viennent enfin les discussions et les régions.
4- Les alternatives à l'association sont d'abord les réseaux personnels, les propositions de stages faites par l'école puis les plateformes de recherche d'emploi et les RSP.
5- Ils participent peu aux événements, lorsqu'ils sont informés (cf. point 1), car l'AIESME ne fait pas partie de leur quotidien et ils ne connaissent pas les services proposés. Il y a plus de participation à Lille et Lyon mais la différence d'âge et le manque de temps sont les autres freins à plus de participation.
6- Ils ne connaissent pas les "privilèges" offerts par l'association mais la recherche d'emploi et les spectacles sont les services qui les interessent le plus, avant les services bancaires, les voyages etc...
7- Sur le plan professionnel ils souhaitent que le réseau les aide à trouver un stage ou un poste et pensent que des journées portes ouvertes en entreprises leur seraient profitables. Ils souhaiteraient être soutenus pour clarifier leur Projet Professionnel, voire des ateliers pour les aider à rédiger des lettres de motivation et préparer les entretiens d'embauche, ou encore, recevoir des informations sur le métier d'ingénieur.
8- Sur le plan personnel ils sont favorables au parrainage/mentoring entre étudiants et diplômés, aux rencontres entre promotions et aux partages d'expériences.

 

Pour résumer : ils sont preneurs d'un réseau professionnel, aimeraient que l'association soit présente dans les locaux de l'école et donnent beaucoup d'importance aux valeurs d'entraide et de solidarité.
En conclusion : les privilèges sont des leviers pour cotiser et ils sont prêts à consacrer quelques heures par mois à l'association.

Les diplômés :
1- Connaissent l'existence de l'association mais pas ce qu'ils peuvent en attendre; la majorité ne cotise pas et seulement 2/3 connaissent le nouveau site et ont activé leur compte.
2- Ils n'activent pas leur compte car n'en voient pas l'utilité ou ne sont pas intéressés, n'ont pas le temps et pensent que leurs réseaux sont suffisants.
3- La pertinence des informations du site concerne d'abord l'annuaire et la carrière, puis les évènements proposés et enfin les discussions et les régions.
4- Les alternatives énoncées montrent l'importance de la carrière : les RSP, les cabinets de recrutement, le pôle emploi et les camarades de promotion.
5- Ils ne participent pas aux événements proposés par l'association car ne voient pas l'apport de l'AIESME dans leur quotidien, ne connaissent pas les évènements, craingnent des différences d'âge et ne savent pas que certains évènement peuvent être suivis en région.
6- Ils ne connaissent pas les privilèges réservés aux cotisants et leurs souhaits vont d'abord vers la recherche d'emploi.
7- Sur le plan professionnel ils espèrent un réseau pour trouver un emploi, des ateliers pour clarifier leur projet professionnel et être plus pertinents dans le cadre d'une recherche d'emploi.
8- Sur le plan personnel, ils attendent essentiellement de l'association des réunions par promotion et des partages d'expériences.

Pour résumer : Ils sont preneurs d'un réseau professionnel, surtout pour les aider dans leur carrière, et se retrouver entre diplômés de même promotion.
En conclusion : Les privilèges sont des leviers pour cotiser et ils sont prêts à consacrer quelques heures par mois à l'association (pratiquement la moitié des répondants).

Il en résulte clairement un besoin de communication sur les services proposés par l'association, sur les atouts du site et l'acceptation par la plupart des personnes intérrogées à une plus grande participation à la vie de l'association.

137 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

(A VOIR) Une Grande Ecole, c'est quoi ...(pour les Sussus hors hexagone)

User profile picture

Yves VERDET

19 octobre

Information générale

Objectif 6000 comptes actifs sur le Grand Réseau des Sussus

User profile picture

Yves VERDET

25 septembre

7

Information générale

(A VOIR) Une Grande Ecole, c'est quoi exactement ?

User profile picture

Yves VERDET

17 septembre