/medias/image/7950566575b474e00d0e08.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les Sussus concernés par le Développement Durable

Information générale

-

20/12/2019

Conférence de Madrid sur les changements climatiques : peu d'avancées, des objectifs très lointains


La Conférence de l’ONU sur le climat (COP25) a conclu dimanche 15 décembre ses travaux à Madrid, en Espagne, avec quelques avancées mais pas assez d’ambition face à l’urgence climatique.


Nous terminons avec des sentiments mitigés. Mais il n'y a toujours pas de consensus pour augmenter l'ambition aux niveaux dont nous avons besoin, a déclaré la Présidente de la COP25 et Ministre de l’environnement du Chili, Carolina Schmidt à la clôture des travaux de la conférence avec 40 heures de retard, dans la capitale espagnole. Son pays a en effet dû renoncer à la tenue de la conférence à Santiago un mois avant son début en raison des manifestations.


Je suis déçu des résultats de la COP25, a laconiquement déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un communiqué de presse et sur Twitter.

Malgré la déception suscitée par le manque d’ambition climatique à l’issue de la COP25, des avancées ont été enregistrées lors des deux semaines de négociations à Madrid.

L'Union européenne, par exemple, s'est engagée en faveur de la neutralité carbone d'ici 2050. Un engagement salué par le chef de l'ONU. 73 Etats ont indiqué leur intention de soumettre un plan d'action climatique amélioré (ou contribution déterminée au niveau national). La conférence a reconnu les 11 nations qui ont entamé un processus interne pour stimuler l'ambition climatique qui est reflétée dans leurs plans nationaux d'ici 2020, tel que prévu dans l’Accord de Paris.

La bataille du changement climatique se joue également au niveau local. 14 régions et 398 villes s'efforceront d'atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Au cours de la conférence, 177 entreprises se sont engagées à fixer d’importants objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour aider à limiter les pires effets du changement climatique. Ces 177 entreprises représentent au total plus de 5,8 millions d'employés et couvrent 36 secteurs. Leur capitalisation boursière combinée s’élève à plus de 28.000 milliards de dollars américains et leurs émissions directes annuelles sont équivalentes à celle de la France.

Le nombre d’entreprises qui se sont engagées envers la neutralité carbone a également doublé. Elles étaient 90 au Sommet Action Climat et sont aujourd’hui 177 à la COP25. Les émissions de gaz à effet de serre de ces 177 entreprises représentent l’équivalent de 83 centrales à charbon.

Tous ces efforts montrent clairement que les acteurs non-étatiques reconnaissent le besoin urgent de prendre des mesures ambitieuses pour faire face à l'urgence du changement climatique. Une ambition qui devra être accrue lors de la prochaine Conférence de l’ONU sur le climat (COP26) qui sera organisée à Glasgow, au Royaume-Uni, en novembre 2020.


Au delà des COP, rappelons qu'en France, le monde de l'enseignement supérieur s'est mis lui aussi en mouvement : 

- plus de 80 dirigeants d’établissements (dont Véronique Bonnet Directrice Générale de l'ESME Sudria) et 1.000 enseignants et chercheurs, en tête d’une liste de quelques 7.500 signataires, lancent un appel à l’Etat pour qu’il initie une stratégie de transition de l’enseignement supérieur positionnant le climat comme l’urgence première" (voir ici),

- le campus de Bordeaux de l'ESME Sudria a organisé le 11 octobre dernier une journée ayant pour thème "l'ingénieur face au changement climatique", au cours de laquelle tous les étudiants du campus et les anciens élèves présents ont pu conforter leur connaissance sur le sujet en jouant à la "fresque du climat", suivie d'une table ronde en présence d'experts sur des enjeux du climat (voir ici),

- enfin, depuis un an les étudiants se sont mobilisés en faveur de la lutte contre le changement climatique avec plus de 32000 signatures du "manifeste étudiant pour un réveil écologique", (c'est ici)Il n'est pas trop tard pour participer et pour que l'ESME Sudria tienne son rang, étudiants, n'hésitez pas à signer avec votre adresse mail @esme.fr.


202 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

Les dates à retenir pour 2020

User profile picture

Yves VERDET

12 janvier

Information générale

Etudiants, diplômés même objectif : 6000 comptes actifs sur le Grand Réseau des Sussus

User profile picture

Yves VERDET

11 janvier

7

Information générale

Le dernier numéro de notre revue est en cours de distribution

User profile picture

Yves VERDET

24 décembre

1