/medias/image/7950566575b474e00d0e08.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

(A LIRE) L'Insolite chevalier ARMURE... coin du coach

Pour réfléchir

-

14/01/2019

-

2

C’est une histoire du temps passé, ce temps où l’on se battait à cheval, bardé de métal et de cuir. 

L’attirail était bien nécessaire pour se protéger des coups d’épées, des coups de lances ou de haches, des flèches qui sifflaient dans les combats.

Bien des années après la fin de la bataille, le pugnace chevalier Armure continuait à porter son armure malgré la fin des hostilités.

Tout le monde se moquait de lui, plus ou moins ouvertement en observant ce comportement étrange, mais personne n’en comprenait la raison.

Certains tentaient de convaincre notre pauvre chevalier de l’incohérence de son attitude, de la sagesse de quitter cette protection ne lui servant plus à rien maintenant. Rien à faire, notre homme s’entêtait dans sa conduite.

Certes, il étouffait de l’intérieur. Pour autant, pas question de la lui faire enlever : l’angoisse du danger qui pourrait le détruire empêchait tout raisonnement logique de l’atteindre, de lui faire changer de stratégie !

Vous qui lisez cette histoire d’armure inutile et encombrante, si vous viviez au temps de ce malheureux chevalier, comment pourriez-vous l’aider ?

D’ailleurs, si vous tournez votre regard sur vous, considérant ce que vous pouvez savoir et ressentir en vous, où sont vos armures actuelles ?

A quoi vous servent-elles aujourd’hui ?  

De quoi vous ont-elles protégé dans le passé ?

45 vues Visites

J'aime

Commentaires2

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Pour réfléchir

(A LIRE) Objectifs et gestion des priorités ... le coin du coach (novembre 2019)

User profile picture

Henri DE BARBEYRAC

25 novembre

Pour réfléchir

Syntec Ingénierie s'engage pour le climat et vous ?

User profile picture

Henri BARRAULT

22 novembre

Pour réfléchir

(A LIRE) Prendre le temps de se relaxer... le coin du coach (octobre 2019)

User profile picture

Henri DE BARBEYRAC

14 octobre